Anti-puce naturel, une alternative intéressante

Anti-puce naturel, la bonne solution

Les animaux de compagnie comme les chats doivent recevoir périodiquement des traitements anti-puce. La raison en est que les infestations de puces en ces animaux affectent leur état de santé mais exposent également leurs propriétaires à des dangers imminents. Dans le cas des chats, opter pour un anti-puce naturel s’avère être une excellente alternative. Zoom sur ce choix qui met en avant le respect de l’environnement.

Anti-puce naturel : pipettes ou collier ?

Pour éliminer les puces qui ne perdent pas de temps pour proliférer chez le chat, ce ne sont pas les méthodes naturelles qui manquent. Les colliers anti-puce et les pipettes spot-on restent toutefois les plus utilisés par les propriétaires de chats notamment pour leur simplicité d’utilisation et leur efficacité prouvée. Les colliers anti-puce naturel sont des insectifuges aux huiles essentielles. La douce fragrance qu’ils dégagent repousse les puces et également les moustiques et les tiques. Ce type de collier reste efficace pendant au moins 3 mois et diffuse de façon régulière et continue des extraits naturels. Il ne contient pas d’insecticide et peut être utilisé tant sur les chatons que les chats adultes.

Des pipettes aux huiles essentielles sont également disponibles en vente pour ceux qui ne souhaitent pas utiliser des pipettes renfermant des insecticides comme l’Advantage chat. Ces pipettes renferment de l’huile essentielle de citronnelle, de neem ou encore de girofle et se démarquent par leur pouvoir répulsif. Côté application, il suffit de vider le contenu de la pipette en partant du bas du dos de l’animal pour rejoindre son cou. Lors de cette opération, il faut bien écarter les poils de l’animal afin que la solution soit en contact direct avec sa peau.

Pour information, ces produits sont également efficaces pour les petits chiens comme les spitz nains.

Anti-puce naturel, la bonne solution

Peigne ou shampoing : deux solutions efficaces

De nouvelles formules de solution anti-puce naturel ne cessent de faire leur apparition sur le marché pour le bonheur des propriétaires de chat. Il existe actuellement des peigne anti-puce qui ne renferment ni insecticide ni huile essentielle à pouvoir répulsif. Ce type de peigne a été conçu spécialement pour déloger facilement les puces et les larves des poils de l’animal. Pour mieux tirer profit de l’utilisation de ce peigne, il est conseillé d’utiliser en même temps un seau contenant de l’eau chaude dans lequel on a versé une bonne dose de vinaigre. Il faut noter que le vinaigre repousse naturellement les puces et facilite leur délogement avec le peigne.

Des shampoings spécial chat aux huiles essentielles sont aussi en vente dans les magasins spécialisés pour ceux qui ne sont pas prêts à mener cette mission fastidieuse d’élimination de puces par un peigne. Ces shampoings enrichis d’extraits naturels d’eucalyptus, de margosa ou encore de lavandin se démarquent par leur fort pouvoir répulsif. Utilisés quotidiennement pour le bain de l’animal, ces produits de qualité évitent le ré-infestations de puces. Grâce à leurs propriétés cicatrisantes, anti démangeaisons ou encore antiseptiques, ces shampoings redonnent tout son dynamisme à l’animal. Afin d’exploiter de façon optimale les bienfaits de ces shampoings, il est recommandé de prendre conseils auprès d’un vétérinaire.

Collier chat, un accessoire très utile

Collier chat, un accessoire toujours utile

Le chat, cet animal de compagnie tant apprécié par de nombreuses familles, doit être bien entretenu pour se sentir à son aise et pour rester en bonne santé. Parmi les accessoires obligatoires que les propriétaires doivent fournir à leurs chats se trouve le collier chat. D’un seul coup d’œil, ce dernier a l’air d’un simple accessoire décoratif sauf qu’il est bien plus que cela. Détails à ce sujet.

Collier chat : une preuve d’identité

En raison du nombre important d’animaux sans propriétaire qui errent par tout et qui se font embarquer par la fourrière pour être ensuite abattu, il n’est plus prudent de laisser son chat sortir sans qu’il présente un petit signe d’identité. Le collier chat a justement été créé afin d’identifier les chats qui ont des propriétaires de ceux abandonnés. Cet accessoire se décline en différents styles afin de faire également office d’élément décoratif. Il faut noter que ce n’est pas le collier qui indique l’identité de l’animal, mais la médaille que son propriétaire y accroche.

Quelques précautions doivent être prises lors de la présentation de l’identité de l’animal sur la médaille. Contrairement à ce que certains pensent, le nom du chat ne doit en aucun cas être mentionné sur cette médaille. La raison en est qu’il est plus facile pour les personnes malintentionnées de voler des chats dont ils connaissent le nom, car les chats bien domestiqués se rapprochent dès qu’on les appelle par leur nom. Seuls un ou deux numéros de téléphone doivent être indiqués sur la médaille.

Collier chat, un accessoire toujours utile

Des colliers anti puce pour une fonction deux en un

Etant donné que le port d’un collier est obligatoire pour les chats domestiqués, opter pour un collier anti puce plutôt qu’un modèle standard permet de faire d’une pièce deux coups. En effet, les chats doivent également être traités par des médicaments antipuce, car la prolifération de ces parasites peut nuire considérablement à sa santé. Grâce au collier anti puce, non seulement le propriétaire n’a plus besoin de dépenser quant à l’achat d’un médicament anti puce mais son chat obtient également un dispositif marquant son identité.

Le collier chat anti puce se décline en différents modèles afin d’optimiser le choix des clients. À la différence des pipettes spot-on comme l’Advantage chat,  l’utilisation d’un collier anti puce n’est pas soumise à des indications précises. Il suffit de l’accrocher autour du cou de l’animal est le tour est joué. Son effet peut durer jusqu’à 6 mois selon le modèle. Les types de collier anti puce les plus conseillés sont ceux résistants à l’eau pour que l’on puisse continuer à donner son bain à l’animal sans avoir peur d’abîmer l’accessoire. Les colliers anti puce sont aussi disponibles en différents modèles et peuvent accueillir la médaille où sera inscrite l’identité du chat. Avant l’achat de ce genre de collier, il est toujours conseillé de consulter au préalable un vétérinaire. Ce dernier est en mesure d’informer quant au modèle le plus fiable et à donner quelques conseils utiles qui permettent d’optimiser le choix.

Vermifuge pour chaton, de bonnes raisons pour y recourir

Vermifuge pour chaton

Pour que le chaton soit en bonne santé et le reste jusqu’à l’âge adulte, il est important de bien en prendre soin. En plus de lui donner de la nourriture saine et de le laver périodiquement, un traitement par vermifuge pour chaton s’impose également. Mais pourquoi le chaton doit être vermifugé et comment faire pour prévenir l’infestation de parasites dans le corps de l’animal ?

Vermifuger les chatons : les raisons

Aucun chaton n’est à l’abri de l’infestation de vers pour la simple est bonne raison que certains parasites passent directement dans le placenta des femelles ou encore dans le lait maternel. Rien que pour cette raison, le traitement par vermifuge doit se faire dès le plus jeune âge. Il faut noter que ces parasites ne sont uniquement dangereux pour les chatons. Ils peuvent également affecter les êtres humains et particulièrement les enfants qui adorent jouer avec les animaux de compagnie. Le fait d’utiliser un produit antiparasitaire permet ainsi non seulement de protéger l’animal, mais également ses proches.

Il faut noter que lorsque le chaton est infesté de vers, il risque de ne pas atteindre l’âge adulte. Il contamine également son environnement et tous les autres chats qui s’y trouvent. Bien qu’il soit nourri convenablement, il continue à maigrir et tombe souvent malade. En l’absence d’un traitement adéquat, sa chance de survie est minime et tous les autres chats qui vivent dans le même environnement que lui subissent le même sort. La solution : utiliser un bon vermifuge pour chaton et bien respecter le mode d’administration indiqué par le vétérinaire.

Vermifuge pour chaton

Vermifuge pour chaton : de bons conseils à suivre

Le vermifuge pour chaton se décline aujourd’hui en plusieurs marques sont les plus connues sont Profender chat ou encore Milbemax chat. Tous ces produits promettent d’être efficaces à condition que le mode d’administration et le dosage soient respectés à la lettre. Le chaton doit être traité avec un vermifuge à partir de 3 semaines. A cet âge, la fréquence d’administration est d’une fois par mois jusqu’à 6 mois. La vermifugation se fera ensuite tous les trois mois jusqu’à l’âge adulte. Afin de prétendre à un bon résultat suite à ce traitement, il faut également prendre certaines mesures liées aux conditions de vie de l’animal. En effet, la litière doit être nettoyée quotidiennement afin de limiter la prolifération de vers. Le chaton ne doit pas non plus manger des animaux morts, car ces derniers favorisent l’infestation des vers.

Il faut noter qu’amener son chaton périodiquement chez le vétérinaire permet de mieux surveiller sa santé. Ce professionnel est bien placé pour recommander un vermifuge pour chaton fiable et aussi pour dispenser des conseils quant aux soins de l’animal. En respectant les conseils prodigués par le vétérinaire, tout propriétaire de chat n’aura aucun mal à limiter l’infestation de vers dans l’organisme de leurs chatons et à garder ces derniers en parfaite santé. Des solutions liées au traitement de l’environnement de l’animal peuvent également être avancées par le vétérinaire en cas de besoin.

Traitement anti-puce chat, ce qu’il faut savoir

Anti-puce chat, pour petits et grands félins

Le choix d’un traitement anti-puce constitue un sujet à controverse chez de nombreux propriétaires de chats car si certains ont un penchant pour un type de traitement particulier, d’autres trouvent leur bonheur en d’autres formules. Tour d’horizon sur ces médicaments visant le bien-être d’un chat afin d’aider les amoureux de cet animal de compagnie à y voir un peu plus clair.

Traitement anti-puce chat : comment évaluer son efficacité ?

Avant même de faire le choix d’un anti-puce chat, il est conseillé de bien identifier sa nature, car c’est uniquement de cette manière que l’on peut mesurer son efficacité. Il est à noter que les insectifuges et les insecticides sont souvent présentés sur un même rayon dans les grands magasins. Les acheteurs ne se posent pas souvent la question lors de l’achat mais prennent au hasard le produit selon son prix. Toutefois, bien que ces deux types de produit soient des antiparasitaires, leurs rôles sont bien différents.

Les insectifuges sont des répulsifs dont les effets se dissipent assez rapidement. L’application sur l’animal doit être renouvelée après son bain ou après quelques heures suivant la dernière utilisation afin d’éviter une infestation massive de puces. Ces produits fabriqués à base d’huile essentielle et ne tuent pas les puces. Les insecticides, quant à eux, éliminent directement ces parasites après deux ou trois heures suivant l’application. Ils restent efficaces pendant quelques jours même si l’animal reçoit son bain. Il est recommandé de respecter à la lettre les consignes relatives à l’utilisation des insecticides sur le chat afin de prétendre à une efficacité optimale.

Anti-puce chat, pour petits et grands félins

Traitements anti-parasitaires externes : les types

De nouvelles formules d’anti-puce chat font leur apparition chaque jour sur le marché laissant perplexe les consommateurs. Ces nouveaux produits peuvent être classés en quatre catégories si l’on se réfère au conditionnement. Les plus connus sont les sprays qui sont les plus utilisés en cas d’invasion de puces. Afin que le spray soit parfaitement efficace, il faut l’appliquer uniformément sur tout le corps de l’animal et respecter le nombre de vaporisations prescrit selon le poids de l’animal. Une autre formule qui commence à faire parler d’elle se trouve être la pipette spot-on. Cette dernière qui s’est faite connaître grâce à des marques innovantes comme Advantage chat attire de plus en plus de clients. Son application s’avère particulièrement et ses effets promettent de durer dans le temps.

Les colliers anti-puce chat constituent également une alternative intéressante pour lutter contre l’invasion de puces chez le chat. Ces accessoires libèrent progressivement des substances actives et restent efficaces pendant 4 à 6 mois selon le modèle. Ils sont simples d’utilisation et sont disponibles en version résistante à l’eau. Les propriétaires de chats qui n’ont pas le temps d’appliquer un spray ou encore de libérer le contenu d’une pipette sur la peau de leur animal de compagnie peuvent toujours porter leur choix sur les comprimés anti-puce. Une fois que le chat a avalé ce type de comprimé, toutes les puces meurent après deux heures. Son propriétaire est tranquille pendant un bon bout de temps, car les effets de ce produit durent un mois.

Advocate chat, lutter contre les infections parasitaires

Advocate chat, efficace et pratique

Traiter périodiquement les chats avec un vermifuge permet de les maintenir en bonne santé. Cependant, tous les vermifuges n’offrent pas la même efficacité d’où la nécessité de bien faire son choix. Advocate chat figurent parmi les médicaments les plus conseillés par les vétérinaires quand il est question de traiter les infestations parasitaires mixtes. Il garantit une efficacité optimale et son administration est un véritable jeu d’enfant.

Advocate chat, de l’efficacité au rendez-vous

Que ce soit pour le traitement antiparasitaire des petits chats ou des grands chats, Advocate chat constitue une solution efficiente. En effet, ce vermifuge est disponible en deux dosages à savoir une pipette contenant 0,8 ml de solution pour les chats adultes et 0,4 pour les petits chats. Il faut savoir que la dose minimale recommandée par le vétérinaire pour ce médicament est de 10mg d’imidaclopride pour 1mg de moxidectine par kg de masse corporel sachant qu’une pipette spot-on pour chats adultes renferme 80 mg Imidaclopride et 8 mg de moxidectine. Ces quantités sont divisées en deux pour les petits chats soit 40 mg Imidaclopride et 4 mg de moxidectine.

Ce vermifuge a été conçu spécialement pour traiter les infections des nématodes gastro-intestinaux qui sont composés majoritairement de Toxocara cati et d’ Ancylostoma tubaeforme à l’âge adulte, adulte miniature ou encore en stade de larves L4. Ce médicament constitue également un traitement préventif efficace contre les infestations par les puces ou encore contre la dirofilariose. Il guérit également la gale des oreilles chez l’animal.

Advocate chat, efficace et pratique

Comment s’administre ce médicament ?

Advocate chat est dédié uniquement à un usage externe. Pour l’administrer, quelques étapes sont à respecter. Il faut commencer par tenir la pipette en position verticale afin de perforer son orifice en se servant d’autre embout de son capuchon. Il faut en suite écarter les poils situés à la base du cou de façon à atteindre la peau. Une fois que l’extrémité de la pipette est bien placée sur cette zone, il ne reste plus qu’à vider son contenu en pressant plusieurs fois. Le choix de cette partie du corps de l’animal permet d’éviter que ce dernier ne lèche le médicament après l’application. En plus de réduire l’efficacité de l’antiparasitaire, ingurgiter cette solution peut nuire à la santé de l’animal.

Le propriétaire de l’animal doit également prendre des précautions lors de l’administration de ce médicament. Le produit Advocate chat ne doit en aucun cas être en contact avec la bouche, les yeux ou encore la peau. Le port d’un gain est conseillé lors de l’application sinon il faut bien se laver les mains après l’opération. Bien que l’efficacité de ce médicament soit prouvée, le traitement d’un chat pesant moins d’1 kilo doit se faire uniquement après avis favorable du vétérinaire. Il en est de même pour les chats malades et affaiblis. Le traitement doit être renouvelé de façon périodique (au moins tous les 3 moins) pour prétendre à un meilleur résultat. Dans certains, il est également nécessaire de traiter l’environnement du chat avec un insecticide efficace afin de renforcer la propriété antipuces du médicament.

Profender chat, un vermifuge d’exception

Profender chat, une aide précieuse

Le chat n’est pas à l’abri de l’infestation de vers d’où la nécessité de recourir à un vermifuge. Le choix d’un vermifuge doit toutefois se faire de façon méticuleuse afin d’obtenir un bon résultat chez l’animal. Profender chat s’avère être l’un des traitements les plus efficients contre les vers qui se développent dans l’organisme de l’animal. Détails sur ce médicament apprécié tant pour son efficacité que pour sa simplicité d’usage.

Profender chat : un vermifuge pour tous les chats

Ce médicament soumis à prescription vétérinaire peut être exploité pour le traitement des infestations parasitaires mixtes chez les petits chats, les chats moyens ou encore les grands chats. Ainsi, il est conditionné dans 3 boites différentes contenant des pipettes spot-on. La dose de la pipette varie suivant l’âge de l’animal à traiter. Pour le traitement des petits chats, chaque pipette de Profender chat  contient 0,35 ml contre 0,70 ml pour les chats moyens. Les chats adultes quant à eux reçoivent une dose de 1,12 ml à chaque traitement.

Cette nouvelle formule de vermifuge élimine tant les vers plats (Dipylidium caninum, Taenia taeniaeformis et Echinococcus multilocularis) que les vers ronds (Toxocara cati, Toxascaris leonina, Ancylostoma tubaeforme). Cette efficacité est due à l’association de Praziquantel et de Pyrantel dans sa formule. Le premier élimine les cestodes (vers plats) tandis que le second agit efficacement sur les Nématodes (vers rond). Ces éléments s’infiltrent à travers la peau de l’animal et vont jusque dans les intestins et tissus pour éliminer toute trace de vers. Les femelles gestantes ou allaitantes peuvent recevoir ce traitement tout comme les jeunes chats de 8 semaines et plus et pesant au minimum 0,5kg. En dessous de cet âge ou de ce poids, le vermifuge est dangereux pour l’animal.

Profender chat, une aide précieuse

Mode d’administration et précautions d’usage

Profender chat est simple d’utilisation. Pour une administration correcte de ce médicament, il faut commencer par tenir la pipette en position verticale afin de retirer son capuchon. L’autre embout du capuchon va ensuite être utilisé pour trouer l’orifice de la pipette en vissant. La prochaine étape consiste à écarter les poils au niveau du cou de l’animal pour atteindre la peau. La tête de la pipette est alors positionnée sur la peau du chat puis son contenu y est vidé par plusieurs pressions sur la pipette. Le choix de cette zone vise à éviter que le chat ne lèche le produit après application. Afin que ce vermifuge agisse de façon optimale, il est recommandé de ne pas donner son bain à l’animal que lorsque la solution a complètement séché. À ce stade, même un lavage au shampoing ne risque plus de réduire la dose administrée.

Ce médicament ne doit en aucun cas être administré ni par voie parentérale ni par voie orale, car en plus d’exposer le chat à un danger, ses effets peuvent également être réduits. Dans le cas où l’animal est malade, il est recommandé de demander l’avis d’un médecin avant d’utiliser le vermifuge. Les éléments contenus dans ce produit peuvent entrainer d’éventuelles réactions allergiques chez l’homme d’où la nécessité de bien se laver les mains après l’application.

Stronghold chat pour dire adieu aux puces

Stronghold chat, à tester au plus vite

En tant qu’animal de compagnie, le chat doit être bien entretenu. Etant donné que cet animal vit dans le même cadre que son propriétaire, ce dernier doit veiller à ce qu’il soit bien nourri et qu’il reçoive un bain périodiquement. Le traitement antipuce ne doit pas non plus être négligé, car non seulement ces parasites nuisent à la santé de l’animal, mais ils peuvent également entraîner des maladies chez l’homme. Stronghold chat constitue une alternative intéressante lorsqu’il est question d’éliminer les puces chez le chat.

Stronghold chat : de quel médicament s’agit-il ?

Stronghold chat est un médicament très recommandé par les vétérinaires car il assure différentes fonctions qui visent le bien-être de l’animal. Il est souvent prescrit pour traiter ou prévenir les infestations de puces causées par des Ctenocephalides spp. En effet, ce médicament renferme des propriétés ovicide, larvicide et adulticide. Prouvé efficace, il est aussi exploité dans le cadre d’un programme thérapeutique contre la Dermatite Allergique par Piqûres de Puces (DAPP). Afin de prévenir la dirofilariose chez l’animal, ce médicament doit être administré au moins une fois par mois.

Ce vermifuge lutte efficacement contre les infestations des poux broyeurs. Il garantit également un traitement efficient des ascaridoses intestinales causées par des Ascaris adultes. Les ankylostomidoses intestinales seront aussi éliminées par une administration périodique de ce médicament. Afin que ce dernier soit totalement efficace, il est recommandé de respecter scrupuleusement le dosage indiqué par le vétérinaire. L’utilisation de ce médicament est à proscrire chez un chaton de moins de 6 semaines ou encore chez un chat affaibli ou malade.

Stronghold chat, à tester au plus vite

Dosage et mode d’administration

Comme tout médicament, le Stronghold chat respecte une dose bien précise afin d’éviter les éventuels effets indésirables sur l’animal et pour optimiser son efficacité. Chez un chat de moins de 2,5 kg, la posologie est d’un tube de 2.5 ml pour chaque administration. Cette dose passe à 0,7 ml si le poids de l’animal est compris entre 2,6 et 7,5kg. L’utilisation de ce médicament doit faire l’objet d’une consultation préalable d’un vétérinaire car une erreur de dosage peut entraîner de graves conséquences sur la santé de l’animal.

Côté administration, des étapes doivent être respectées afin que le médicament agisse de façon optimale. L’opération débute par la perforation de l’opercule de protection du tube grâce à une pression ferme que sur son capuchon. Il faut ensuite enlever le capuchon et dégager les poils sur une petite partie du cou de l’animal afin d’atteindre facilement la peau. Il ne reste plus alors qu’à positionner le bout du tube sur la peau mise à nu et vider tout son contenu en exerçant une forte pression. Le contenu du tube ne doit pas être en contact avec les doigts pour des raisons de sécurité. Toutefois, si les doigts sont imprégnés de la solution accidentellement, il faut bien les laver avec du savon et beaucoup d’eau. Ce médicament ne doit pas être administré si l’animal est mouillé. En revanche, il reste efficace après les deux heures suivant l’application même si l’animal est ensuite lavé.

Milbemax chat, vermifuge à efficacité garantie

Milbemax chat, un excellent produit

En adoptant un chat comme animal de compagnie, son propriétaire a comme premier devoir la préservation de sa santé. L’entretien de ce félin ne se limite pas à le nourrir ou encore à lui donner un bain de façon périodique. Il faut également lui administrer un vermifuge afin qu’il reste en bonne santé. Milbemax chat constitue un excellent choix en matière de vermifuge tant pour son efficacité que sa simplicité d’utilisation. Gros plan sur ce médicament conseillé par les vétérinaires.

Milbemax chat : cadre d’utilisation

Pour que le chat reste en parfaite santé, l’utilisation de Milbemax chat s’impose. Il s’agit d’un vermifuge à large spectre qui permet de lutter contre les infestations mixtes par les nématodes et cestodes adultes et immatures. Parmi les cestodes (vers ronds) pouvant infester l’animal se trouve le Taenia spp, le Dipylidium caninum ou encore l’Echinococcus multilocularis. Les vers plats ou nématodes sont composés entre autres du Toxocara cati et de Ancylostoma tubaeforme. Lorsque ces vers sont présents en grande quantité dans l’organisme de l’animal, ce dernier devient de plus en plus faible et peut même mourir à défaut d’un vermifuge efficient.

Ce vermifuge, en plus d’éliminer les vers ronds et plats qui prolifèrent dans l’organisme du chat, peut également être utilisé pour prévenir la dirofilariose. Après administration, ce médicament offre à l’animal une protection d’une durée d’un mois. Cependant, cette cure de prévention n’est possible que si le vétérinaire prescrit en même temps un autre traitement contre les cestodes. Les conseils du vétérinaire doivent être suivis à la lettre afin que ce vermifuge agisse de façon optimale.

Milbemax chat, un excellent produit

Conditionnement et posologie

Milbemax chat est conditionné dans une boîte contenant 4 comprimés pelliculés pour les adultes et 2 comprimés pelliculés pour les chatons. Ces comprimés présentent un arôme de bœuf afin de faciliter l’administration. Il faut noter que la dose minimale recommandée pour ce vermifuge est de 5 mg de praziquantel contre 2 mg de milbémycine oxime par kg de poids corporel. Cette dose varie ensuite selon le poids de l’animal. Pour un chaton dont le poids est compris entre 500g et 1kg, ½ comprimé suffit. La dose passe à 1 comprimé si le chaton pèse entre 1 et 2kg. Le même principe s’applique également aux chats adultes. Ceux qui pèsent moins de 4kg sont traités avec ½ comprimé. Entre 4 et 8kg, il faut administrer 1 comprimé puis la dose augmente d’½ comprimé si le chat pèse 8kg et plus.

L’administration de Milbemax chat se fait par voie orale et idéalement avant ou après le repas pour une protection efficiente contre la dirofilariose. Les femelles en gestation ou en lactation peuvent également recevoir ce traitement pour rester en bonne santé. Afin d’éliminer les parasites qui dégradent la santé de l’animal, il est recommandé de vermifuger de façon régulière. Ce traitement doit être administré au moins tous les trois mois afin que le chat soit totalement protégé des vers. Marié avec d’autres types de traitements conseillés par le vétérinaire, le vermifuge devient nettement plus efficace et le chat qui bénéficie du traitement jouit d’une santé de fer.

Advantage chat, une solution antipuce innovante et efficace

Antipuce Advantage Chat, une solution efficace

Avoir un chat à la maison peut s’avérer particulièrement utile, car en plus d’éloigner les rats et les souris, cet animal tient compagnie. Cependant, afin qu’il soit en parfaite santé, il est conseillé d’en prendre soin. C’est dans cette optique qu’Advantage chat a été créé, une pipette antipuce spot-on particulièrement appréciée tant pour son efficacité que pour son caractère inoffensif sur l’animal.  Détails sur ce produit qui commence à faire parler de lui.

Advantage chat : efficacité au rendez-vous

Advantage chat est un traitement à la fois préventif et curatif des infestations de puces chez le chat. Ce produit promet une protection longue durée de l’animal contre ces parasites. Afin de garantir son efficacité, cet antiparasitaire externe est proposé en deux formules : Advantage 40 pour chat et Advantage 80 pour chat. La première qui se présente sous la forme d’une pipette de 0,4 ml convient si l’animal pèse moins de 4kg. Au-delà de ce poids, c’est la pipette de 0,8 ml qu’il faut administrer. Suite à son efficacité prouvée, l’utilisation de cet antiparasitaire est entrée dans le programme thérapeutique visant le contrôle de la DAPP (Dermatite Allergique par Piqûres de Puces).

Après les 24 heures qui suivent l’application d’Advantage chat, toutes les puces sont tuées. Aucune réinfestation n’est enregistrée pendant les 3 à 4 semaines suivant l’utilisation du produit. On peut continuer à donner son bain à l’animal, mais l’effet de l’antiparasitaire ne s’estompe pas tant que ce délai n’est pas dépassé. Dans le cas où l’environnement du chat est également infesté de puces, un renouvellement de l’application du produit s’impose. Toutefois, il est conseillé de respecter au moins un intervalle d’une semaine entre deux applications afin de prévenir d’éventuels effets secondaires sur l’animal.

Antipuce Advantage Chat, une solution efficace

Comment s’administre l’antiparasitaire ?

Pour qu’Advantage chat soit efficace, il est important de bien lire son mode d’administration. Ce dernier renferme différentes étapes qu’il faut respecter scrupuleusement. Il faut savoir que cet antiparasitaire est vendu dans un emballage contenant 6 ou 12 pipettes. La dose conseillée est d’une pipette par traitement, à renouveler ou non en fonction du résultat.

Pour administrer une dose à l’animal, il faut tenir la pipette verticalement, retirer son capuchon et s’en servir pour agrandir l’orifice de la pipette. Le chat est ensuite maintenu en position debout pour mieux atteindre son cou. Il ne reste plus alors qu’à placer le bout de la pipette sur la peau de l’animal et à y vider entièrement son contenu en pressant plusieurs fois dessus. Il faut savoir qu’Advantage chat peut être appliqué sur une femelle en lactation ou gestante afin de la maintenir en bonne santé. En revanche, il ne doit en aucun cas être utilisé sur des chatons de moins de 8 semaines, car ces derniers sont encore fragiles.

Cet antiparasitaire s’aligne parmi les produits de traitement antipuces les plus conseillés, car en plus d’être simple d’utilisation, il est totalement inoffensif chez le chat. Un seul emballage permet de traiter l’animal pendant plusieurs mois et avec un résultat garanti. Marié à un insecticide dédié au traitement de l’environnement de l’animal, cet antiparasitaire promet une efficacité à long terme.