Eliminer les vers chez son chat

Éliminer les vers chez son chat est un geste indispensable qui permet de protéger la santé de l’animal tout en assurant la santé de toute la famille dans la mesure où quelques-unes des maladies causées par ces parasites sont des zoonoses (maladies qui peuvent être transmises de l’animal vers l’homme et inversement). Alors, quelles sont les précautions à prendre ?

L’infestation par les vers chez son chat

L’apparition d’un vers chez son chat peut survenir à tout moment (chaton et adultes sont concernés). Il faut alors faire la distinction entre deux types de vers : les plats ou cestodes et les ronds ou nématodes. Il faut savoir qu’un chaton peut déjà être infesté durant la période de gestation à cause de larves qui réussissent à passer à travers le placenta avant même que la chatte ne mette bas. Chez les chatons, l’infestation peut aussi être causée par l’ingestion, via le lait maternel ou à cause d’œufs éparpillés dans l’environnement. Pour un chat adulte, l’infestation se fait par consommation de larves ou d’œufs ou encore via les nuisibles (souris ou rats…).

Eliminer rapidement les vers chez son chat est nécessaire

Vermifuger le chat

Que l’on soupçonne ou pas la présence de vers chez son chat, il est important de programmer régulièrement une vermifugation. Il s’agit d’un geste très simple qui est souvent négligé pourtant très important. Le vétérinaire peut facilement définir le traitement qui est le mieux adapté à votre boule de poils.

Chez les chatons, celle-ci doit se faire dès le premier mois, ensuite à 3 et à 6 mois. Chez le chat adulte, il faut la programmer deux fois par an. En fonction de l’environnement dans lequel le minet évolue, une vermifugation tous les 6 mois peut être préconisée. Chez une chatte en période de gestation, une vermifugation doit être planifiée deux semaines avant la date prévue pour la mise bas, ensuite pour le mois qui suit.

Dans tous les cas, il est important de souligner que la prise d’un vermifuge ne rend pas nécessairement le chat malade, contrairement à certaines idées reçues. Il ne faut donc pas boycotter ce traitement sous prétexte que l’animal peut en souffrir. Par ailleurs, si la date de rappel a été dépassée ou oubliée, il est tout à fait possible de réaliser un traitement, sans que cela ne représente un danger pour l’animal. Il faut aussi cesser de croire qu’un chat qui consomme régulièrement de l’herbe à chat a déjà éliminé ses vers. C’est même le contraire qui est probable.

Un traitement remboursé par la mutuelle chat

En cas de vers chez son chat, il est intéressant de savoir que les éventuels frais sont couverts par la mutuelle chat. Le prix des vermifuges pour chat peut alors être couvert, notamment par le forfait prévention. Si votre animal a quand même été infesté, cette assurance santé animale peut aussi rembourser les dépenses chez le vétérinaire et le coût des médicaments suite à une maladie provoquée par des vers. Le niveau de couverture dépend du type d’assurance couvert et les mutuelles exigent généralement que le chat ait été bien protégé.