Bien choisir son anti-puce chaton

A tout âge, le chat doit être protégé et traité contre les puces. Ceci est d’ailleurs valable pour tous les parasites externes. Il y va de sa santé, mais aussi de du bien-être de toute la famille. Même si vous souhaitez vous débarrasser à tout prix de ces indésirables, il ne faut pas choisir n’importe quel traitement. Il est notamment nécessaire de tenir compte de l’âge de l’animal. Alors, comment choisir un anti-puce chaton ?

 Comment choisir l’anti-puce chaton ?

Étant donné son jeune âge, le chaton est encore fragile. Quel que soit le produit concerné, il est important de s’assurer que celui-ci est adapté. En ce qui concerne l’anti-puce chaton, il faut savoir que certaines molécules peuvent s’avérer dangereuses. D’autant plus que l’on peut retrouver de nombreux types de produits sur le marché. Il ne faut surtout pas se lancer à l’aveuglette et acheter puis utiliser le premier anti-puce venu.

En premier lieu, il faut savoir que l’anti-puce chaton doit être choisi en tenant compte du poids de l’animal. Son âge entre également en considération. Si vous ne faites pas attention à ce critère, le produit que vous allez utiliser pourrait être dangereux pour votre compagnon.

L’idéal est de se tourner vers votre vétérinaire qui connaît bien les molécules composant les produits disponibles sur le marché et qui vous orientera vers la formulation qui convient le mieux. Il prescrira alors le bon produit tout en fournissant les diverses recommandations à suivre pour un traitement réussi. Comme pour tout produit de traitement pour chaton, il est vivement conseillé de s’adresser systématiquement à un professionnel spécialisé dans la santé animale.

Un anti-puce chaton contribue au bien-être de votre animal

Et quand il grandit ?

Au fur et à mesure que le chaton grandit, il devient moins fragile. Mais il n’en demeure pas moins que vous devez choisir le bon produit. Cette fois-ci, le choix est plus large, mais il faut quand même prendre des précautions. Une fois de plus, il reste préférable de demander conseil au vétérinaire pour être certain d’adopter le bon traitement. De façon générale, il est préférable de miser sur le spray, les cachets ou encore la pipette plutôt que les colliers ou les poudres. Il existe, en effet, un risque que vos jeunes enfants ou vous touchiez le collier ou les poudres et les portiez à la bouche. D’ailleurs, de nombreux produits de ce type ont été retirés du commerce, à cause du danger potentiel qu’ils représentent.

Si une infestation par des puces est constatée, il peut être nécessaire d’utiliser un shampoing anti-puce chaton afin d’éliminer les parasites. Ou jeter votre dévolu sur certains anti-puces naturels. Penser également aux vermifuges pour chaton si nécessaire.

En définitive, il faut garder à l’esprit que les produits anti-puces sont efficaces pour prévenir l’infestation et protéger ainsi vos animaux. Néanmoins, il faut les utiliser régulièrement et en respectant les recommandations. Parallèlement, il faut assurer une bonne hygiène à la maison. Il faut notamment prendre des précautions particulières par rapport aux lieux de couchage (entretien, nettoyage…). Au moindre doute ou problème, il faut toujours avoir le réflexe de demander conseil auprès du vétérinaire.