Advocate chat, lutter contre les infections parasitaires

Traiter périodiquement les chats avec un vermifuge permet de les maintenir en bonne santé. Cependant, tous les vermifuges n’offrent pas la même efficacité d’où la nécessité de bien faire son choix. Advocate chat figurent parmi les médicaments les plus conseillés par les vétérinaires quand il est question de traiter les infestations parasitaires mixtes. Il garantit une efficacité optimale et son administration est un véritable jeu d’enfant.

Advocate chat, de l’efficacité au rendez-vous

Que ce soit pour le traitement antiparasitaire des petits chats ou des grands chats, Advocate chat constitue une solution efficiente. En effet, ce vermifuge est disponible en deux dosages à savoir une pipette contenant 0,8 ml de solution pour les chats adultes et 0,4 pour les petits chats. Il faut savoir que la dose minimale recommandée par le vétérinaire pour ce médicament est de 10mg d’imidaclopride pour 1mg de moxidectine par kg de masse corporel sachant qu’une pipette spot-on pour chats adultes renferme 80 mg Imidaclopride et 8 mg de moxidectine. Ces quantités sont divisées en deux pour les petits chats soit 40 mg Imidaclopride et 4 mg de moxidectine.

Ce vermifuge a été conçu spécialement pour traiter les infections des nématodes gastro-intestinaux qui sont composés majoritairement de Toxocara cati et d’ Ancylostoma tubaeforme à l’âge adulte, adulte miniature ou encore en stade de larves L4. Ce médicament constitue également un traitement préventif efficace contre les infestations par les puces ou encore contre la dirofilariose. Il guérit également la gale des oreilles chez l’animal.

Advocate chat, efficace et pratique

Comment s’administre ce médicament ?

Advocate chat est dédié uniquement à un usage externe. Pour l’administrer, quelques étapes sont à respecter. Il faut commencer par tenir la pipette en position verticale afin de perforer son orifice en se servant d’autre embout de son capuchon. Il faut en suite écarter les poils situés à la base du cou de façon à atteindre la peau. Une fois que l’extrémité de la pipette est bien placée sur cette zone, il ne reste plus qu’à vider son contenu en pressant plusieurs fois. Le choix de cette partie du corps de l’animal permet d’éviter que ce dernier ne lèche le médicament après l’application. En plus de réduire l’efficacité de l’antiparasitaire, ingurgiter cette solution peut nuire à la santé de l’animal.

Le propriétaire de l’animal doit également prendre des précautions lors de l’administration de ce médicament. Le produit Advocate chat ne doit en aucun cas être en contact avec la bouche, les yeux ou encore la peau. Le port d’un gain est conseillé lors de l’application sinon il faut bien se laver les mains après l’opération. Bien que l’efficacité de ce médicament soit prouvée, le traitement d’un chat pesant moins d’1 kilo doit se faire uniquement après avis favorable du vétérinaire. Il en est de même pour les chats malades et affaiblis. Le traitement doit être renouvelé de façon périodique (au moins tous les 3 moins) pour prétendre à un meilleur résultat. Dans certains, il est également nécessaire de traiter l’environnement du chat avec un insecticide efficace afin de renforcer la propriété antipuces du médicament.

2 réponses sur “Advocate chat, lutter contre les infections parasitaires”

  1. Bsr il y a une semaine j’ai traité mon chat ( 3 mois et demi) avec le milbemax (un demi comprimé )contre les vers ….la semaine d’après par hasard j’ai constaté des puces donc j’ai donné de l advocate 4ml ..apparemment l’advocate est aussi un anti puces ? Est ce dangereux à si petit intervalles? Dans une semaine il est censé continuer son traitetement initial contre les vers et prendre son autre moitié de milbemax dois je? ?

    1. Pardon rectification *( l’advocate est aussi un anti parasites) …

Les commentaires sont fermés.