Vous aimez votre chat ?

Assurez votre chat et protégez-le. Obtenez maintenant et en quelques secondes 3 devis gratuits, le tout sans aucun engagement !

Stronghold chat pour dire adieu aux puces

En tant qu’animal de compagnie, le chat doit être bien entretenu. Etant donné que cet animal vit dans le même cadre que son propriétaire, ce dernier doit veiller à ce qu’il soit bien nourri et qu’il reçoive un bain périodiquement. Le traitement antipuce ne doit pas non plus être négligé, car non seulement ces parasites nuisent à la santé de l’animal, mais ils peuvent également entraîner des maladies chez l’homme. Stronghold chat constitue une alternative intéressante lorsqu’il est question d’éliminer les puces chez le chat.

Stronghold chat : de quel médicament s’agit-il ?

Stronghold chat est un médicament très recommandé par les vétérinaires car il assure différentes fonctions qui visent le bien-être de l’animal. Il est souvent prescrit pour traiter ou prévenir les infestations de puces causées par des Ctenocephalides spp. En effet, ce médicament renferme des propriétés ovicide, larvicide et adulticide. Prouvé efficace, il est aussi exploité dans le cadre d’un programme thérapeutique contre la Dermatite Allergique par Piqûres de Puces (DAPP). Afin de prévenir la dirofilariose chez l’animal, ce médicament doit être administré au moins une fois par mois.

Ce vermifuge lutte efficacement contre les infestations des poux broyeurs. Il garantit également un traitement efficient des ascaridoses intestinales causées par des Ascaris adultes. Les ankylostomidoses intestinales seront aussi éliminées par une administration périodique de ce médicament. Afin que ce dernier soit totalement efficace, il est recommandé de respecter scrupuleusement le dosage indiqué par le vétérinaire. L’utilisation de ce médicament est à proscrire chez un chaton de moins de 6 semaines ou encore chez un chat affaibli ou malade.

Stronghold chat, à tester au plus vite

Dosage et mode d’administration

Comme tout médicament, le Stronghold chat respecte une dose bien précise afin d’éviter les éventuels effets indésirables sur l’animal et pour optimiser son efficacité. Chez un chat de moins de 2,5 kg, la posologie est d’un tube de 2.5 ml pour chaque administration. Cette dose passe à 0,7 ml si le poids de l’animal est compris entre 2,6 et 7,5kg. L’utilisation de ce médicament doit faire l’objet d’une consultation préalable d’un vétérinaire car une erreur de dosage peut entraîner de graves conséquences sur la santé de l’animal.

Côté administration, des étapes doivent être respectées afin que le médicament agisse de façon optimale. L’opération débute par la perforation de l’opercule de protection du tube grâce à une pression ferme que sur son capuchon. Il faut ensuite enlever le capuchon et dégager les poils sur une petite partie du cou de l’animal afin d’atteindre facilement la peau. Il ne reste plus alors qu’à positionner le bout du tube sur la peau mise à nu et vider tout son contenu en exerçant une forte pression. Le contenu du tube ne doit pas être en contact avec les doigts pour des raisons de sécurité. Toutefois, si les doigts sont imprégnés de la solution accidentellement, il faut bien les laver avec du savon et beaucoup d’eau. Ce médicament ne doit pas être administré si l’animal est mouillé. En revanche, il reste efficace après les deux heures suivant l’application même si l’animal est ensuite lavé.