Vous aimez votre chat ?

Assurez votre chat et protégez-le. Obtenez maintenant et en quelques secondes 3 devis gratuits, le tout sans aucun engagement !

Comment contrôler l’alimentation de votre chat ?

Contrairement au chien, le chat est un animal qui sait réguler sa nourriture naturellement. La plupart des félins mangent seulement ce dont ils ont besoin et quand ils ont faim. Cependant, dans la pratique, il y a des exceptions. Certains se jettent sur de la nourriture dès qu’ils le peuvent, tandis que d’autres, notamment à cause de la sédentarité, grossissent plus que de raison. Pour son bien-être et sa santé, il faut impérativement régler le problème en contrôlant son alimentation. Comment y parvenir ?

Les risques d’une alimentation non maîtrisée

Si votre chat a tendance à grossir ou à être un gros mangeur, il s’expose à des problèmes sérieux et pas seulement à un petit ventre le faisant ressembler à Garfield. Le premier souci rencontré par un chat en surpoids concerne les maladies cardiaques. La graisse et le manque d’activités qu’entraîne souvent du poids en trop sont très mauvais pour le cœur de votre chat. D’autres soucis de santé sont à prévoir comme des troubles osseux ou musculaires.

Un chat gros a aussi des changements comportementaux. Le petit chaton qui gambadait, s’amusait avec son arbre et montait sur le lit pour gratouiller votre coussin laisse place à un animal dont l’activité principal est de dormir. Pis, le manque d’exercice peut déclencher de la nervosité voire de l’agressivité quand une personne ou un autre animal vient jouer avec lui alors qu’il ne souhaite pas bouger.

Évitez d’arriver à une telle situation et prenez les devants.

Chat les yeux fermés

Comment contrôler la nourriture de votre chat ?

Le premier réflexe est de réfléchir à vos habitudes actuelles. Que mange votre chat ? Quelles sont les quantités servies ? À quelle heure vous remplissez sa gamelle ? Si vous ne connaissez pas la réponse à ces trois questions, ce n’est pas bon signe.

Un chat se nourrit principalement de nourriture sèche comme des croquettes et occasionnellement, de pâtés. Pour lui faire plaisir, des friandises sont possibles. Cette alimentation est celle que recommande tout vétérinaire. Même s’il aime manger votre thon ou d’autres aliments fabriqués pour les humains, ils ne sont pas faits pour lui. Trop salés, trop sucrés, trop gras, son corps les digère moins bien et le gras se stocke.

Pour la quantité, les paquets contiennent souvent des indications. La ration est calculée selon l’âge et le poids de votre félin. Le mieux est alors d’utiliser une petite balance pour calculer la quantité que vous mettez dans sa gamelle pour coller le plus possible aux recommandations du fabricant. Essayez aussi de multiplier les repas. Au lieu de lui donner 80 grammes qu’il ingurgite en 30 secondes le matin, donnez-lui quatre fois 20 grammes dans la journée. Il aura ainsi moins la sensation de faim durant la journée. Cela peut stopper certains comportements comme le fait de réclamer sans cesse à manger.

Ces réflexes sont les seuls capables de changer pour le mieux le régime alimentaire de votre chat. Comme vous pouvez le constater, cela demande du temps et surtout de la présence. Or, il n’est pas forcément facile d’être à la maison tous les jours plusieurs fois et aux mêmes heures. Dans ce cas, ne paniquez pas, il reste toujours une chance de faire ce qu’il faut pour votre compagnon. Orientez-vous vers un distributeur de croquettes.

Ces produits sont faits pour les maîtres qui désirent totalement déléguer la gestion de l’alimentation de l’animal. Il ne s’agit pas d’un abandon par fainéantise, mais plutôt d’un investissement pour son bien-être. Un distributeur de croquettes est simple à utiliser. Vous versez dans son réservoir un sachet de croquettes, puis vous le paramétrez. Différents boutons permettent de choisir les heures de repas et la quantité servie. Les meilleurs modèles ont un taux d’erreur très faible, de quelques grammes au plus. Pour un chat au régime, c’est parfait. L’avantage est donc grand : vous donnez la bonne quantité à des heures fixes et cela plusieurs fois par jour. C’est le meilleur moyen de réguler l’alimentation du chat et de lui faire acquérir de bonnes habitudes. Pensez également à lui fournir de l’eau pour qu’il puisse boire. Tous les êtres vivants ont tendance à confondre la sensation de faim et la soif.

Avec une alimentation contrôlée, il n’y a plus de raisons valables à la prise de poids de votre chat. S’il continue malgré tout à grossir, ne vous contentez pas de réduire ses portions. Consultez votre vétérinaire pour vous assurer qu’il n’a pas un souci de santé. De plus, incitez-le à bouger. Que ce soit en le laissant aller dehors ou en lui achetant des jouets, les mouvements lui permettent de brûler des calories et donc de maigrir.